Interview Jean-Baptiste Craipeau

Vocaliste, bassiste et arrangeur Français de tout premier plan, Jean-Baptiste Craipeau évolue dans le monde du jazz vocal (mais pas que), en solo bien entendu, mais aussi au sein d’un groupe vocal international “A Cappella” qui compte parmi les meilleurs de la planète : ACCENT.

Jean-Baptiste répond à mes questions et nous présente son travail…

DJ : Bonjour Jean-Baptiste, peux-tu te présenter et nous parler un peu de ton parcours ?

JBC : Je suis chanteur, bassiste et arrangeur vocal. Je suis issu d’une famille où la musique a toujours été très présente : ma mère étant choriste amateur, mon père chef de chœur, professeur de musique en collège et organiste, j’ai passé de longues heures au milieu de répétitions et concerts. J’ai débuté par le violoncelle puis j’ai pris quelques cours de guitare et de piano avant de passer à la contrebasse que j’ai étudiée au CRR de Poitiers puis à Jazz à Tours où j’ai obtenu mon DEM de jazz. J’ai étudié à la faculté de musicologie de Poitiers en pensant devenir à mon tour enseignant mais j’ai rapidement réalisé que de jouer/chanter avec d’autres était plus important pour moi.

DJ : Quelles sont tes principales influences ?

JBC : J’ai grandi au son de la musique classique, du jazz et du rock. Cela reste les styles de musique que j’apprécie le plus encore aujourd’hui. J’ai des périodes où j’écoute en boucle un seul artiste ou un seul album. Ça peut durer quelques semaines…Parfois des années ! J’ai eu mes périodes Queen, Jaco Pastorius, Earth Wind & Fire, Bill Evans, Jeff Buckley, Tenebrae Choir etc. Le moment le plus marquant reste le jour où mon frère m’a fait écouter Take 6. J’ai toujours aimé la voix et les harmonies ; à l’époque j’écoutais de plus en plus de jazz et là ça réunissait vraiment tout ce que j’aimais. Je me suis dit : « c’est ÇA que je veux faire ! »

DJ : Peux-tu nous parler un peu du groupe ACCENT dont tu fais partie ? 

JBC : Après la découverte de Take 6, je me suis mis en tête de monter un groupe a cappella. Problème : impossible de trouver des personnes motivées et ayant le niveau requis pour chanter de tels arrangements ! Cela m’a donné l’idée d’enregistrer toutes les voix en multipistes. Cette activité m’a occupé pendant de longues heures et m’a permis de mieux connaître et maîtriser ma voix, de développer mon oreille en transcrivant des arrangements mais aussi d’apprendre à arranger, enregistrer et mixer. J’ai finalement mis en ligne quelques enregistrements sur Youtube, cherchant en parallèle tous les groupes vocaux susceptibles de me plaire. C’est ainsi que j’ai connu virtuellement Simon Åkesson (Ténor 2, Suède), Danny Fong (Ténor 3, Canada), Andrew Kesler (Ténor 4, Canada), James Rose (Baryton, Angleterre) et Evan Sanders (Basse, USA).

Après divers échanges de mails, partitions et fichiers audios, nous avons eu l’idée de faire une vidéo ensemble. Nous avons donc enregistré quelques reprises de Take 6 avant nos propres arrangements. Quelques mois plus tard, nous avons eu l’opportunité de nous rencontrer « pour de vrai » en Suède lors d’un festival. Depuis cette rencontre, nous avons chanté dans le monde entier dans de nombreux festivals et salles prestigieuses comme le Royal Albert Hall à Londres.

DJ : Un mot ou une phrase pour définir le jazz selon toi ?

JBC : b13#9

DJ : Ahah ! J’adore !! c’est la première fois qu’on me la fait celle-là ! C’est bien une réponse d’arrangeur !!… 😉

Si tu étais un standard de jazz ?

JBC : On est en Avril alors April in Paris !

DJ : J’ai vu que tu faisais des petites vidéos didactiques sur le travail en groupe vocal, et sur l’intonation notamment… La justesse et le timbre sont les principales difficultés lorsqu’on chante en groupe… Peux-tu nous parler de cette démarche ?

JBC : Lorsque l’on essaie de chanter a cappella, on réalise vite qu’il est important de pouvoir « garder » sa voix. On voit chez les débutants qu’il est difficile de chanter une autre note que celle de son voisin. Cela nécessite d’être sûr de sa voix et de pouvoir chanter tout en écoutant les autres. Ce travail d’écoute est indispensable pour pouvoir aborder les notions d’équilibre des timbres/volume de chaque voix. La justesse demeure pour moi l’élément le plus important à travailler, sans quoi les accords ne sonnent pas, enlevant ainsi toute la magie de l’a cappella.

DJ : Quels sont tes projets ?

JBC : Nous continuons à enregistrer virtuellement avec Accent avant de pouvoir enfin nous retrouver, quand les mesures sanitaires le permettront. Nous travaillons donc sur de nouvelles vidéos, mais aussi sur du contenu pédagogique.
A côté d’Accent, je chante et joue dans d’autres formations musicales dont Sgt. Pepper (Tribute Beatles Acoustique) et egregor vocal (ensemble a cappella). Je réalise par ailleurs des fichiers d’apprentissage (learning tracks) pour des groupes vocaux ou chorales ainsi que des arrangements vocaux.

DJ : Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions ! Le blog et moi-même, allons suivre de près tes prochaines productions et celles du groupe Accent…

Voici quelques liens, dont quelques vidéos didactiques de premier ordre, pour groupes vocaux !

Site web ACCENT

Page Facebook ACCENT

Chaîne YouTube ACCENT

Chaîne YouTube Jean-Baptiste Craipeau

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Interview Jean-Baptiste Craipeau

  • 30 avril 2021 at 10 h 03 min
    Permalink

    Quand 2 pointures se rencontrent..Merci à vous 2 ! J’vous adore 😉

    Reply
    • 30 avril 2021 at 10 h 08 min
      Permalink

      Merci Alain ! C’est adorable… Jean-Baptiste est vraiment un gros gros spécialiste dans sa branche ! Et le groupe Accent (Dont il signe pas mal d’arrangements), est ce que j’ai entendu de plus incroyable vocalement depuis bien des années !…

      Reply

Laissez un commentaire !