Max Roach

Carte N.18 du jeu des 7 familles Docteur Jazz

max roach

Né le 10 janvier 1924, Max Roach passe son enfance à Brooklyn. Sa mère est chanteuse de gospel, et il ne tarde pas à jouer de la batterie (après avoir essayé le bugle) dans plusieurs groupes de gospel. En 1941, tout juste diplômé de la « Boys High School » il fait un court passage dans l’orchestre de Duke Ellington. Il commence alors à fréquenter les clubs de la 52ième rue. Lui et Kenny Clarke, révolutionnent le tempo à 4 temps en faisant à présent le « chabada » sur la grande cymbale ride (pendant la période swing des années 30, celui-ci se faisait sur les cymbales charleston). Max fut l’un des premiers batteurs à marquer les accents sur la grosse caisse pour souligner la mélodie, faisant sortir d’un coup son instrument du simple rôle d’accompagnateur… Il fut le batteur attitré de la plupart des sessions bebop avec Dizzy, Parker, Monk, Miles… En juin 1956, un terrible accident de voiture fit perdre la vie à deux des membres de son quintet : Clifford Brown et Richie Powell (le frère de Bud). Max en fut très affecté. Pendant les années 60, très investit dans la cause afro-américaine, il est « boudé » par l’industrie du disque, mais il enregistre en 1962 avec Charlie Mingus et Duke Ellington, un album iconique « Money Jungle ». Max finira sa vie en étant professeur à l’université du Massachusetts.

Cherokee. Max Roach/Clifford Brown

Apprenez en famille, en vous amusant !

Tous les vendredis pendant 42 semaines, découvrez les légendes du jazz au travers de cartes à jouer, qui constitueront à Noël 2022, un jeu complet des 7 familles Jazz. Chaque semaine : une caricature d’Amandine, un petit texte de présentation et un audio caractéristique du musicien.

Retrouvez toutes les cartes sur la page « Les p’tits swing » à l’onglet « Dis, c’est qui ? »

Partager l'article

2 thoughts on “Max Roach

Laissez un commentaire !