Interview Michel Bonnet

Michel Bonnet est une figure du jazz traditionnel Français. trompettiste, arrangeur, photographe et graphiste. Docteur Jazz lui pose quelques questions, à l’occasion de la sortie d’un album de chants de Noël sur le label Frémeaux Associés.

Michel Bonnet

DJ : Bonjour Michel, peux-tu te présenter ?

MB : Je suis trompettiste, photographe et graphiste, mais ma principale activité est le métier de musicien. Je l’exerce depuis un peu plus de 40 ans. J’ai eu la chance de faire partie de merveilleuses formations comme le Big Band de Claude Bolling, les Gigolos, Pink Turtle.. Qui m’ont promené dans pas mal d’endroits du globe. Les styles que je pratique sont le jazz New Orleans, le Swing, et toutes les déclinaisons du jazz classique.

DJ : Quelles sont tes principales influences ?

MB : Ma toute première influence, ce fut un trompettiste français, toujours en activité : Boss Quéraud qui jouait dans les années 80 avec les Haricots Rouges. Ensuite, évidemment Louis Armstrong, et puis en règle générale tous les trompettistes expressionnistes de l’ère swing, et en particulier : Rex Stewart, Cootie Williams, Roy Eldridge, Ray Nance, Jonah Jones, Harry Edison, Charlie Shavers.

DJ : Un mot ou une phrase pour définir le jazz ?

MB : L’interprétation.

DJ : Si tu étais un standard ?

MB : Je serais, en ce moment : When I Grow Too Old To Dream qui était le thème fétiche d’un ami très proche qui est décédé l’été dernier.

DJ : Tu as également une activité pédagogique assez originale, basée sur les ficelles du métier et pas seulement sur la pratique de l’instrument, peux-tu nous en parler ?

MB : Oui, je lance une activité de coaching musical pour les groupes amateurs ou professionnels mais également pour des solistes qui se cherchent ou veulent travailler leur interprétation. Le but étant pour les orchestres (en tout cas), de les aider à mieux jouer ensemble, à améliorer leurs interprétations, en leur faisant travailler les nuances, la variété de leur répertoire sans jamais leur demander de travailler leurs instruments. Je propose également de les guider pour une bonne playlist de concert, alternant les couleurs sonores, les ambiances, les tempos, travailler des modules d’enchaînement. J’aide également, sans faire de mise en scène, à travailler sur les postures à adopter devant un public, régler les entrées et sorties de scène, le salut, un bon rappel etc.

DJ : Quels sont tes projets ?

MB : Mon gros projet, qui englobe tous les autres, serait de mener depuis l’idée jusqu’à la réalisation effective un ou plusieurs projets… Car je ne manque jamais d’idées créatrices, mais souvent je n’ose pas les réaliser, ou me confronter à la réalité de la réalisation. Mais j’ai tout de même monté des orchestres de toutes pièces qui ont bien fonctionné : Mem’Ory par exemple. En ce moment je lance mon hommage à Teddy Wilson : la Suite Wilson qui commence à avoir une belle activité.  En dehors de la musique, j’ai une expo photos qui n’attend qu’un lieu pour être exposée. Pour voir mon travail photo c’est ici 

Mais l’actualité brûlante, c’est l’album de “Louis Prima Forever” qui vient de sortir chez Frémeaux & Associés : « Christmas in Swing » et qui est dédié à la magie de Noël. Les grands succès de Noël sont réarrangés, dans l’esprit de la musique de Louis Prima et ses Witnesses. Louis Prima Forever a choisi la salle prestigieuse du New-Morning à Paris, pour célébrer la sortie de ce 3ème opus, le 13 décembre à 20h30.
Réservations sur www.billetreduc.com
New Morning 7 & 9, Rue des Petites Écuries 75010 Paris

Louis Prima

DJ : Merci Michel, alors RDV pour cette belle soirée de Noël au New Morning !


Partager l'article

Laissez un commentaire !